La réalité est un monde de rêves

Classé dans : Articles, BLOG | 1

Nous vivons dans un système mondialisé qui contrôle l'autoroute de la vie à péages. Les temps à venir vont faire face à des dérèglements. Dans cette urgence de transition, l'architecture doit s'édifier comme une ressource pour bien vivre, un repère habité d'une bienveillance responsable.

Ne pourrait-on pas vivre plus simplement et sans nous dénaturer ? Renouer avec la nature durablement. Apaiser les tensions géopolitiques en faisant preuve d'une technologie pacifiste. Produire plus directement ses richesses en minimisant notre impact environnemental. Utiliser des énergies auto-soutenables pour consommer autrement, en allant vers une réduction raisonnée et responsable. Utiliser son temps libre comme une vraie richesse... C'est de notre rapport au monde dont il est question.

Loin des « modèles de réussite » que la propagande médiatique nous offre en exemple, il serait judicieux d'ouvrir le débat sur l'évolution sociétale jusqu'à un nouveau paradigme. Pour trouver des solutions viables dans la morphologie de nos espaces, il faudrait réaffirmer cette vocation première de bien-être dans le respect des lois du vivant. En d'autres termes, Comment mettre en place les grandes ambitions réformatrices de notre temps ?

Partager

  1. Loaec

    Bonjour Mary
    Julie m’a envoyé ton lien.
    Intéressant ton article… on pourrait en discuter si tu viens sur Lorient et que tu as du temps à m’accorder .
    Je suis architecte et j’ai suivi la même formation a l’AFPA que Julie.
    Alors j’espère à bientôt
    Aelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.